La chevauchée des fils d'Ismaïl (Roman de Baïbars - Volume 4)

Double click on above image to view full picture

La chevauchée des fils d'Ismaïl (Roman de Baïbars - Volume 4)

Anonyme

Car telle était la coutume des fidaouis : lorsqu'ils allumaient leurs feux de guerre, toute la Syrie et la côte étaient en alerte. Tous ceux qui apercevaient la flamme, qu'ils f ......Read more

170.00 EGP

In stock

If you liked La chevauchée des fils d'Ismaïl (Roman de Baïbars - Volume 4) you may also like:

Car telle était la coutume des fidaouis : lorsqu'ils allumaient leurs feux de guerre, toute la Syrie et la côte étaient en alerte. Tous ceux qui apercevaient la flamme, qu'ils fussent ou non fidaouis, allumaient du feu à leur tour au sommet de la plus proche montagne, puis rassemblaient leurs troupes, se mettaient en selle et se dirigeaient vers Sahyoun. Dès qu'on aperçut les feux de guerre à Alep, Hasan El-Qassâr se mit en route avec ses hommes et se rendit à Maarat El-No'mãn, où on lui apprit le trépas du capitaine Jarnr, à Yânisa. Le cœur plein de chagrin et de colère, il se dirigea vers Sahyoun. Des pentes du Horân aux nids d'aigles de Madraj et de Sîs, les fidaouis descendaient de leurs montagnes ; de Sbaybeh et de Qadmous s'avançaient les Adraïtes, pendant que les Awãmir sortaient de leurs châteaux. Vêtus de noir, en signe de deuil pour leur chef Jarnr, ils arrivaient de partout sur Sahyoun, remplissant les monts et les vallées. (Extrait)

Darrâj le Sourd, Dâgher le Têtu, Asad el-Dîn le Renfrogné, Sulayman le Buffle, Najm el-Dîn le Jaloux et quelques autres... Insoumis, pilleurs de caravanes, habitués des coups de main, ces montagnards savent que leur destin est lié à celui de Baïbars. Mais il leur faut apprendre que le monde est régi par des forces terribles, tel le Quth, "pôle" mystique qui gouverne secrètement l'univers...

Le Baïbars de papier diffère bien sûr considérablement de son modèle : beau comme un dieu, fils de roi et guerrier redoutable, il séduit "les cœurs des femmes et des hommes" et recrute volontiers ses "braves" parmi les grandes gueules des quartiers populaires qu’il amène à s’amender.

L’histoire du manuscrit n’est pas moins exceptionnelle que celle de son héros : il a été reconstitué par l’ancien conservateur du musée des Arts et Traditions populaires de Damas, qui avait passé des années à collecter les livrets, à une époque où disparaissaient les derniers conteurs.
A la recherche d’un éditeur, les deux grammairiens et traducteurs auraient abandonné, sans l’aide d’André Miquel qui proposa le Roman de Baïbars à Pierre Bernard, fondateur de Sindbad. Celui-ci acheta les quatre cents fascicules, et le travail d’édition commença, avec la parution du premier volume chez Sindbad en 1985.

The writer

Traduit de l'arabe par Jean-Patrick Guillaume, Georges Bohas. Georges Bohas, professeur à l'université de Paris-VIII est l'auteur de plusieurs études sur le parler de Damas et la métrique arabe. Jean-Patrick Guillaume, agrégé d'arabe, est maître de conférences à l'université de Paris-III. 

SKU 9782742717712
Weight 0.2500 KG
Publisher Actes Sud
Publishing Date 12/5/98
Number of pages 339
Size (cm) 18X11
Writer Anonyme
About the writer

Traduit de l'arabe par Jean-Patrick Guillaume, Georges Bohas. Georges Bohas, professeur à l'université de Paris-VIII est l'auteur de plusieurs études sur le parler de Damas et la métrique arabe. Jean-Patrick Guillaume, agrégé d'arabe, est maître de conférences à l'université de Paris-III. 

ISBN 9782742717712

Product Tags

Use spaces to separate tags. Use single quotes (') for phrases.