Le talisman

Double click on above image to view full picture

Le talisman

Mohammed Dib

En temps de paix ou de guerre, des histoires algériennes à la fois pleines de réalisme et de mystère.
69.00 EGP

Out of stock

En temps de paix ou de guerre, des histoires algériennes à la fois pleines de réalisme et de mystère.

The writer

Mohammed Dib est né à Tlemcen, dans l'ouest algérien. Ville natale à laquelle il rendit hommage dans sa célèbre trilogie: La Grande Maison (1952), L'Incendie (1954) et Le Métier à tisser (1957). Instituteur un temps, puis comptable, traducteur, journaliste à «Alger Républicain» et pour le compte de l'organe du Parti communiste «Liberté», il est finalement expulsé d'Algérie en 1959. Il s'installe en France et commence sa carrière littéraire.

Il est le premier écrivain maghrébin à recevoir, en 1994, le Grand Prix de la Francophonie. Et celui dont Aragon disait: «Cet homme d'un pays qui n'a rien à voir avec les arbres de ma fenêtre, les fleuves de mes quais, les pierres de nos cathédrales, parle avec les mots de Villon et de Péguy». Il est mort chez lui, à La Celle-Saint-Cloud, le 2 mai 2003, à l'âge de 83 ans, laissant derrière lui quelques-unes des plus belles pages de la littérature algérienne.

SKU 9782742784943
Weight 0.1000 KG
Publisher Actes Sud
Publishing Date 15/7/09
Number of pages 128
Size (cm) 18X11
Writer Mohammed Dib
About the writer

Mohammed Dib est né à Tlemcen, dans l'ouest algérien. Ville natale à laquelle il rendit hommage dans sa célèbre trilogie: La Grande Maison (1952), L'Incendie (1954) et Le Métier à tisser (1957). Instituteur un temps, puis comptable, traducteur, journaliste à «Alger Républicain» et pour le compte de l'organe du Parti communiste «Liberté», il est finalement expulsé d'Algérie en 1959. Il s'installe en France et commence sa carrière littéraire.

Il est le premier écrivain maghrébin à recevoir, en 1994, le Grand Prix de la Francophonie. Et celui dont Aragon disait: «Cet homme d'un pays qui n'a rien à voir avec les arbres de ma fenêtre, les fleuves de mes quais, les pierres de nos cathédrales, parle avec les mots de Villon et de Péguy». Il est mort chez lui, à La Celle-Saint-Cloud, le 2 mai 2003, à l'âge de 83 ans, laissant derrière lui quelques-unes des plus belles pages de la littérature algérienne.

ISBN 9782742784943

Product Tags

Use spaces to separate tags. Use single quotes (') for phrases.