Erevan
Prix Henri Verneuil 2011

Double click on above image to view full picture

Erevan

Gilbert Sinoué

Venez, crevez l’abcès…

Venez, crevez l’abcès, entrez dans cette sépulture dont peu de gens au pays du Croissant semblent vouloir reconnaître l& ......Read more

152.00 EGP

In stock

If you liked Erevan you may also like:

Venez, crevez l’abcès…

Venez, crevez l’abcès, entrez dans cette sépulture dont peu de gens au pays du Croissant semblent vouloir reconnaître l’existence. Il est tellement plus facile de se réfugier dans l’ignorance… Marchez dans la boue, dans le sang, foulez du pied ces têtes tranchées, écartez sur votre passage ces corps pendus au bord des chemins, passez par-dessus ces femmes violées aux ventres ouverts et ensanglantés comme dans une boucherie. Voyez enfin ces petits enfants aux crânes fracassés…
« Cela n’est pas possible » plaiderez-vous.
Et pourtant si, cela fut possible. Non seulement au Cambodge, au Rwanda ou dans quelques autres pays en guerre ou en révolution, mais aussi en Turquie ottomane, au début du XXe siècle, sous le règne des Jeunes-Turcs. Approchez, venez vous rendre compte pour ne pas devenir à votre tour le complice silencieux des négationnistes et de la manipulation d’État. Les gens de mon origine ne peuvent dormir tranquilles. Nos morts n’ont pas de sépulture. Alors, qu’attendons-nous, que voulons-nous ? Peu de chose en vérité : que les hommes et les femmes du Croissant, lorsqu’ils trinquent à l’honneur, quand nous trinquons à la santé et les Juifs à la vie, puisent dans cet honneur pour reconnaître ce fait indéniable de notre passé commun.
Le temps n’est-il pas venu de réconcilier nos peuples, de déchirer les faux livres d’Histoire, de laver à tout jamais cette tache abominablement écarlate, de se libérer d’un mensonge d’État pour entrer, clair et limpide, dans cette Europe qui aujourd’hui doute et doutera plus encore demain ? Les jeunes générations, celles des après drames, qui ne sont en rien responsables du passé mais ô combien garantes de l’avenir, ont le droit de savoir et de se délier d’une faute qui n’est pas la leur.
Alors venez, crevez l’abcès et, comme je l’ai fait, entrez dans ce livre et vivez l’impensable.

Charles Aznavour

« Je voudrais voir quelle force au monde peut détruire cette race, cette petite tribu de gens sans importance dont l'histoire est terminée, dont les guerres ont été perdues, dont les structures se sont écroulées, dont la littérature n'est plus lue, la musique n 'est pas écoutée, et dont les prières ne sont pas exaucées. Allez-y, détruisez l'Arménie ! Voyez si vous pouvez le faire. Envoyez-les dans le désert. Laissez-les sans pain ni eau. Brûlez leurs maisons et leurs églises. Voyez alors s'ils ne riront pas de nouveau, voyez s'ils ne chanteront ni ne prieront de nouveau. Car il suffirait que deux d'entre eux se rencontrent, n'importe où dans le monde, pour qu'ils créent une nouvelle Arménie. » William Saroyan «

 

Press reviews

L'écrivain signe un roman résolument engagé, derrière lequel apparaît l'espoir que le gouvernement turc actuel reconnaisse l'existence du génocide arménien. » Blaise de Chabalier - Le Figaro

SKU 9782290019351
Weight 0.2100 KG
Publisher J'ai lu
Publishing Date 28/8/10
Number of pages 379
Size (cm) 18X11
Prix littéraire Prix Henri Verneuil 2011
Writer Gilbert Sinoué
About the writer

http://www.sinoue.com/biographie.php

Press reviews

L'écrivain signe un roman résolument engagé, derrière lequel apparaît l'espoir que le gouvernement turc actuel reconnaisse l'existence du génocide arménien. » Blaise de Chabalier - Le Figaro

ISBN 9782290019351

Product Tags

Use spaces to separate tags. Use single quotes (') for phrases.